2.6.1 Saisie des échéances régulières

Considérons, par exemple, que M. Adrien soit abonné à une chaîne de télévision privée nommée " C.T.P. ", depuis le 15 janvier de cette année, et qu'à ce titre il soit prélevé, le 5 de chaque mois, de la somme de 30 € sur son compte joint.

Supposons également que le premier prélèvement du 5 février ne soit que de 10 € car il ne concerne pas un mois d'abonnement complet.

Actionnez alors la commande Echéanciers du menu Configuration. La fenêtre suivante apparaît :

Cette fenêtre présente la liste de tous les échéanciers disponibles.

 

Comme pour toutes les listes d'Eldorado Budget, vous avez la possibilité de sélectionner une ligne en cliquant une fois dessus. Dans le cas de cette fenêtre, les boutons Modifier, Effacer et Listing deviennent alors actifs et permettent respectivement de modifier l'échéancier sélectionné, le supprimer, ou d'obtenir la liste de toutes les opérations créées par cet échéancier. Vous disposez également toujours de la possibilité de double-cliquer sur une ligne pour demander plus rapidement sa modification.

Toujours actif, le bouton Créer permet de créer un nouvel échéancier. Comme le bouton Modifier, il provoque l'apparition d'un dialogue de saisie.

Ces fonctions essentielles pour la gestion des listes vous seront régulièrement rappelées dans ce manuel.

 

Cliquez simplement sur le bouton Créer pour créer un nouvel échéancier. La fenêtre de saisie d'échéancier ci-dessous apparaît alors à l'écran :

Nommez le nouvel échéancier en utilisant la zone Nom de cet échéancier. Le nom que vous choisissez sera utilisé ultérieurement pour désigner l'échéancier lorsque cela sera nécessaire (par exemple dans la liste des échéanciers ci-dessus). Dans le cas de M. Adrien, inscrivez par exemple " Prélèvement C.T.P ".

Note : Le case à cocher Echéancier réel permet de distinguer entre un échéancier réel et un échéancier prévisionnel. Dans le cas qui nous intéresse, l'échéancier est réel car nous souhaitons qu'il provoque l'écriture d'opérations dans la comptabilité. L'utilisation des échéanciers prévisionnels est expliquée au paragraphe Prévisions et budget.

Remarquez qu'une opération figure dans la zone "Echéance régulière". Pour le moment, cette opération possède un montant à zéro et est représentée dans un cadre, sous une forme que vous devez reconnaître par analogie avec les relevés.

Votre première tâche consistera à préciser ici cette opération qui n'entrera pas dans votre comptabilité mais qui décrira les caractéristiques des opérations qui seront ultérieurement écrites par l'échéancier.

Pour ce faire, il suffit de double-cliquer dans le cadre de l'opération et la fenêtre de saisie correspondante apparaît à l'écran. À tout moment, vous pourrez ainsi modifier les caractéristiques de l'échéancier. Dans le cas de M. Adrien, les caractéristiques cette échéance régulière doivent être les suivantes :

  • " 30 " dans la zone Montant du prélèvement ;
  • Le 5 mars de cette année dans la zone Date ;
  • Le compte de tiers " C.T.P " dans la zone Compte créditeur ;
  • Le poste " Loisir " (dossier " Divers ") dans la zone Poste ;
  • Indiquez éventuellement les références du prélèvement dans la zone Références. Dans le cas de M. Adrien, laissez cette zone vide.
  •  

    Dans le cas de vos échéanciers personnels, vous pourrez également utiliser toutes les autres caractéristiques disponibles pour l'opération, dont l’imputation fiscale, l’imputation financière, le détail d’une opération groupée, etc. Avec la pratique, vous serez capable de déterminer si ces zones sont adaptées à votre échéancier.

    C'est l'occasion de remarquer le bouton ci-contre dans la fenêtre de saisie, en bas à gauche, qui permet de modifier le moyen de paiement d'une opération. Habituellement, cette modification est rarement utile car vous accédez à la saisie des opérations via une palette de choix d'outils de paiement. Dans le cas des échéanciers, ce choix n'a pas encore été fait à ce stade et c'est l'outil de paiement générique "Opération diverse" qui vous est proposé par défaut. Ce bouton a donc ici une utilité pour choisir l'outil de paiement de vos échéances et il est judicieux d'y sélectionner l'outil "Prélèvement" dans le cas de M. Adrien. Ce choix n'est pas obligatoire, mais il ajoute une précision utile dans votre comptabilité.

    Important : Dans le cas d’une échéance régulière, la zone Date correspond à la date de la première échéance. C’est la raison pour laquelle, ici, le 5 mars est utilisé. En effet, il existe bien une échéance le 5 février mais celle-ci est exceptionnelle (non régulière). Elle est ignorée pour le moment et sera spécifiée plus tard dans la liste des échéances irrégulières.

    Validez enfin votre opération et constatez qu’elle apparaît dans la zone " Echéance régulière ".

    Vous pourrez modifier cette opération en double-cliquant dessus. Dans ce cas, la fenêtre de saisie vous sera proposée à nouveau pour apporter les modifications de votre choix.

    L’opération étant saisie, il reste à déterminer à quelles dates celle-ci doit être effectivement écrite dans votre comptabilité. Pour cela, utilisez les informations situées au-dessus de votre opération de la façon suivante :

    - À l’endroit où est indiqué " Tous les 1 mois ", apportez les modifications nécessaires. Si votre opération est mensuelle, cette indication est correcte. Si par exemple votre opération est semestrielle, changez le chiffre 1 par le chiffre 6, ce qui signifiera que l’opération doit être écrite " Tous les 6 mois " à compter de la première date.

    Notez que vous pouvez également changer " mois " par " semaines " ou " jours ". Cela est utile pour les opérations dont la fréquence n’est pas mensuelle, par exemple " Toutes les 2 semaines " ou " Tous les 3 jours "...

    Dans le cas de M. Adrien, laissez l’indication " Tous les 1 mois " car il s’agit d’une opération mensuelle.

    - Indiquez dans la zone " Nb échéances " le nombre de fois que l’opération doit être écrite. Par exemple, le chiffre 12 dans le cas d’une échéance mensuelle signifie que l’opération sera écrite chaque mois pendant 12 mois.

    Vous pouvez également cocher la case " Permanent " pour une échéance illimitée. L’opération sera alors régulièrement écrite jusqu’à nouvel ordre.

    Dans le cas de M. Adrien, cochez la case " Permanent " car aucune limite à l’échéancier n’est connue.

    - Pour les opérations mensuelles, vous pouvez également cocher la case " Forcer la date au dernier jour du mois " pour les opérations qui ont lieu de dernier jour de chaque mois (un 28, 29, 30 ou 31, selon le mois)

    À ce stade, les échéances régulières sont entièrement spécifiées et vous pouvez valider votre échéancier à l’aide du bouton " Enregistrer ". Il est néanmoins fréquent qu’un échéancier soit également composé d’échéances irrégulières. Dans ce cas, consultez le paragraphe suivant pour poursuivre la saisie de votre échéancier.

    Dans le cas de M. Adrien, poursuivez... car son échéancier contient une échéance irrégulière !


    Haut de la page